Souffrance au travail: références bibliographiques et filmographiques

 La souffrance au travail est une réalité et y sont particulièrement exposés les salariés ingénieurs, cadres, techniciens et agents de maîtrise. Multiplication des suicides, aggravation des troubles psychiques liés au travail…si la gravité du phénomène est désormais reconnue, le patronat continue de résister à la mise en cause des conditions, des organisations du travail, de ses techniques de management qui emprisonnent le travail interdisant l’initiative, individualisant,…dans l’unique objectif de répondre aux injonctions du capital.

Les salariés sont malades au travail perce que « le travail est malade » comme le dit Yves Clot. Et c’est donc le travail qu’il faut soigner avant tout, en lui redonnant du sens, en le revalorisant. Le travail comme lieu d’émancipation et d’épanouissement.

Il y a une vraie urgence à définir ensemble des repères revendicatifs collectifs, de quel syndicalisme CGT nous avons besoin afin de redonner du sens au travail.  C’est dans cette perspective que la CD UGICT a organisé le 4 octobre 2013 une journée d’étude sur « la souffrance au travail chez les ingés, cadres et techniciens, parlons-en pour en sortir »

En attendant le compte-rendu qui est en cours d’élaboration, voici des références bibliographiques et filmographiques

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

 

RSS